UA-76299729-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

70 

Qu'est ce que la Pleine Conscience :  

La Pleine conscience (Mindfulness) a été adaptée des pratiques de méditation traditionnelles qui trouvent leurs origines dans le bouddhisme en Inde depuis plus de 2500 ans.  Aujourd'hui, les pratiques méditatives sont de plus en plus utilisée dans le champ de la santé, physique ou mentale, et font l'objet de nombreuses recherches. la Pleine conscience s'inscrit dans le monde contemporain et est proposée aujourd'hui comme une "méditation laïque", détachée des aspects religieux de ses origines.

la Pleine conscience (Mindfulness) est la qualité de conscience que l'on atteint lorsqu'on se concentre sur le moment  présent.  Il s'agit de se focaliser sur l'instant présent d' observer, les yeux fermés, ce qui se passe en soi (sa respiration, ses sensations corporelles, le flot ininterrompu des pensées) et autour de soi (sons, odeurs…). Seulement observer, sans juger, sans attendre quoi que ce soit, sans rien empêcher d’arriver à son esprit, mais aussi sans s’accrocher à ce qui s'y passe. On pratique la méditation de pleine conscience de manière organisée  ou au cours de ses activités quotidiennes.

Lorsqu'on médite en plein conscience on s'extrait  du mode de fonctionnement réactif habituel (jugement, évaluation, catégorisation ou évitement) qui est souvent à la source de souffrances (auto-dépréciations, inquiétudes, anticipations anxieuses...).

La méditation de pleine conscience peut être divisée en 3 attitudes:

- une ouverture maximale du champ de l'attention sur l’ensemble de l’expérience personnelle de l’instant (tout ce qui est présent à l’esprit, minute après minute : perceptions du rythme de la respiration, de son corps, de ce que l’on voit et entend, de l’état émotionnel, du flux des pensées). 
- un décrochage des tendances à juger,  contrôler ou orienter cette expérience du moment présent ; 
- enfin, la pleine conscience est une conscience dans laquelle on n'analyse pas mais on observe et on ressent .

Il s'agit d'intensifier sa conscience et son recul envers ses expériences intimes. On n'essaie pas de réprimer ses émotions  mais on observe leur nature , leur impact sur le corps, les comportements qu’elles déclenchent. En donnant un espace  à ses émotions négatives, on en reprend le contrôle, on leur permet d'exister et de s’exprimer sans être augmentées  par la répression( pas autorisées) ou la fusion (non distanciation).

La méditation par la Pleine conscience peut bénéficier à la grande majorité des personnes souhaitant trouver un mode de fonctionnement tourné vers le mieux-être au quotidien.

 

La MBSR 

la MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction ou Réduction du stress basée sur la pleine conscience) a été la première à avoir été introduite dans le champ médical par le psychologue américain Jon Kabat-Zinn. Elle propose, face aux moments de stress quotidiens, de ne pas chercher à fuir ces instants par la distraction (en pensant à autre chose) ou l’action (en s’absorbant dans le travail ou un loisir) ; elle se révèle être un outil favorisant un mode de fonctionnement plus apaisé dans la vie quotidienne. Ses indications sont larges et ne visent pas uniquement la pathologie.

Son expérience de plus 20 ans en méditation permet à Myriam Kemp, praticienne et créatrice d' alpha-bien être,  de vous guider vers une claire conscience de tous les instants, neutre, que vous cultiverez en prêtant  une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu réactive, aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Elle vous amène à une recherche douce et bienveillante de la nature de votre  propre esprit face à votre mal-être fondamental. la Pleine Conscience, permet de voir de plus en plus distinctement les causes de la souffrance, de reconnaître la réactivité, l’attachement, les désirs qui poussent à se conduire de façon irréfléchie ou sous le contrôle de nos exigences.

Cette méditation permet de percevoir qu’il est possible de sortir de ces afflictions. Cette approche systématique développée dans et par la pratique méditative permet de s’extraire progressivement des conflits, des déchirements et des tiraillements de tous ordres, et de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.

 

Structure du programme MBSR et méthode :

 

-Le programme se déroule en huit séances hebdomadaires .

Attendu l'importance de l'engagement personnel  Alpha-bien être  demande aux participants de s'engager  à participer à toutes les séances, et à effectuer les pratiques quotidiennes telles qu’elles sont définies.  

Chaque session MBSR comprend des pratiques méditatives formelles et des pratiques informelles qui vont permettre de prendre conscience du fonctionnement de chacun (pilotage automatique, communications interpersonnelles, ruminations mentales, émotions en relation aux sensations corporelles, habitudes ...)

Un temps important est dédié à l'échange qui permet aux participants de partager leur expérience, soutenus par Myriam Kemp. Chacun pourra ainsi être invité à cheminer vers des pistes à explorer pour mieux réguler son stress en fonction de ses propres réalités et compréhensions du moment. 

Ancré dans le courant de la médecine intégrative (corps/esprit réuni), le programme MBSR consiste en un ensemble de transmission de pratiques méditatives par la Pleine Conscience afin d'initier des conditions favorables à une meilleure santé physique ou mentale.

Les différentes techniques utilisées:

- La respiration
- Le Scan corporel : travail sur le corps et les sensations
- La Méditation : augmenter la conscience des pensées et des émotions
- La Marche méditative en PC
- Le travail sur la douleur
- Le travail sur la relation à l'autre :  améliorer la communication

 

Des exercices audio  et un livret sont inclus dans le coût de la formation chaque séance dure environ 2 heures.

 

Matériel nécessaire pour chaque session :

un tapis de sol 

Il est aussi recommandé de porter des vêtement​​​​​​​​​s légers et confortables.

Tarifs: 

70 euros la séance individuelle.

450 euros le stage complet ( groupe de 4 minimum)

Lorsque le groupe est formé , personne ne peut l' intégrer en cours de formation. Possibilité de régler en plusieurs fois sans frais.  
Des arrhes de 70 € sont demandés lors de l'inscription.
 

 

Ce qu'en dit la médecine:

De nombreuses d’études ont montré l’efficacité du programme MBSR dans la réduction de la douleur et des symptômes secondaires à la douleur. Elles ont aussi montré que le programme se révélait efficace sur les comportements de patients qui présentent un large spectre de maladies accompagnées de douleurs chroniques. Des contrôles à long terme (actuellement sur une période de  4 ans) ont montré  que le programme en 8 semaines continue de prodiguer ses bénéfices.

Des protocoles de recherche sont actuellement à l'étude ou en cours dans les pays francophones, rejoignant  les pays anglo-saxons déjà bien engagés dans cette voie.

Source : association pour  le développement de la Mindfulness

 


 

 

 

Etudes:

En septembre dernier, au Massachusetts Institute of Technology, les plus grands chercheurs en sciences du cerveau – dont le biologiste Phillip Sharp, prix Nobel de physiologie et médecine en 1993 – se sont réunis, dans le cadre du colloque Investigating the Mind (Explorer l’esprit), avec les plus hautes instances bouddhistes, présidées par le dalaï-lama lui-même. Pour la première fois, des scientifiques ont livré les résultats des études sur la méditation menées, depuis plusieurs années, avec des moines bouddhistes dans des laboratoires universitaires américains.

Les premières expériences datent du début des années 1960. Effectuées avec des "méditants" occidentaux "ordinaires", elles portaient essentiellement sur l’effet de la méditation sur la santé. « Les trente années de recherches qui ont suivi ont montré que la méditation était un merveilleux antidote au stress », explique Daniel Goleman, directeur du groupement de recherches sur l’intelligence émotionnelle de l’université Rutgers, aux Etats-Unis. « Les nouvelles études intéressent particulièrement les neurophysiologistes, puisqu’elles montrent que la méditation, véritable entraînement mental, est capable de déprogrammer des réflexes innés. » source Erik  PIgani Psychologies 2010

 

 


 

Idées reçues sur la méditation    

Statue japonaise de Bouddha dans l'environnement de jardin de zen à Kamakura, JaponStatue japonaise de Bouddha dans l'environnement de jardin de zen à Kamakura, Japon 

méditation = une réflexion approfondie et intelligente sur un sujet métaphysique ....

En réalité, dans la méditation de pleine conscience, l’attention n’est pas portée sur la réflexion intellectuelle ou l’élaboration mais sur le ressenti non verbal, corporel et sensoriel.

méditation = le vide dans sa tête....  

En réalité, dans la méditation de pleine conscience, l’essentiel du travail ne consiste pas à faire le silence dans l’esprit, mais plutôt à ne pas se laisser entraîner par lui, en l’observant au lieu de s’y identifier.

L’objectif est d'atteindre un état où l’esprit n’est engagé dans aucune activité mentale volontaire, mais tente de rester en position d’observateur. 

méditation = démarche religieuse ou spirituelle.

En réalité, dans la méditation de pleine conscience, on cherche avant tout à développer et à tester au quotidien un outil de régulation de l'attention et des émotions, au-delà de toute forme de croyance.

méditation = relaxation ou la sophrologie.

 En réalité, dans la méditation de pleine conscience, on ne cherche pas à atteindre un état de détente ou de calme particulier mais juste à intensifier sa conscience et son recul envers ses expériences personnelles. 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?