UA-76299729-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L'aromatherapie:

L'aromathérapie est l'une des médecines alternatives les plus efficaces ! 

 Une huile essentielle, c'est le concentré de plusieurs kilos de plante, contenant plusieurs centaines de molécules aromatiques différentes !

L’aromathérapie est un remède datant de l’Antiquité : les égyptiens incluaient déjà dans leurs potions curatives des plantes comme la menthe ou encore le laurier. Ce n’est que plus tard, au XIème siècle, qu’apparaîtra l’idée d’extraire les principes actifs des plantes par distillation.

 L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie (phyto = plantes et thérapie = soigner). Elle consiste à recueillir les principes actifs des plantes par un processus complexe de distillation à la vapeur d'eau pour en récupérer la forme liquide et concentrée que l'on connaît et qu'on appelle « huile essentielle ». Il ne s'agit pas de « corps gras » à proprement parler mais d'une infinité de molécules actives.

Chaque huile essentielle possède une composition chimique particulière appelée «chémotype». Il est défini en fonction de l’environnement de la plante, du sol, de l’exposition au soleil, de la température, de sa résistance face aux intempéries, etc…

Une même espèce végétale peut donc produire des huiles essentielles différentes et posséder ainsi plusieurs chémotypes.

Le monde végétal offre une source quasiment inépuisable de principes actifs capables de soulager les petits maux du quotidien et les pathologies plus graves. Ils permettent aussi d’insuffler de l’énergie et de nous défendre contre les agressions extérieures.

Les experts s'accordent sur le fait que l'efficacité des huiles essentielles vient de 3 aspects, c'est ce que l'on nomme la ternaire aromatique :

  • Une activité biochimique : c'est l'activité la plus étudiée et la mieux connue : certaines molécules composant les huiles essentielles agissent sur des récepteurs biochimiques de l'organisme, entrainant une action thérapeutique.
  • Une activité énergétique : les huiles essentielles ont un potentiel électronique. Cela ne veut pas dire qu'elles sont capables de réparer votre smartphone, mais qu'elles ont un excès ou un déficit d'électrons et ont donc la capacité d'en échanger avec le milieu dans lequel elles sont.
  • Une activité informationnelle : le parfum des HE (leur arôme) est transmis au cerveau sous forme d'influx nerveux. Certains arômes peuvent entrainer des réactions psychologiques, voire physiologiques importantes. Attention, toutefois, à ne pas dépasser la frontière entre science et croyance ! 

Ce que l'on a découvert également, c'est le fonctionnement en synergie de ses molécules : l'effet conjugué des plusieurs molécules est plus fort que la somme de leurs effets individuels ! C'est aussi cela qui fait la force des huiles essentielles : leurs multiples molécules travaillent ensemble et se renforcent les unes les autres !

Les propriétés des huiles essentielles sont variées : antispasmodique, antivirale, relaxante, aphrodisiaque, stimulante, antiseptique, digestive, etc…

On peut les utiliser :

Par voie orale : 
Elles sont utilisées en cas de troubles digestifs et/ou infectieux (orl, angines, bronchites…). Attention à l’interaction avec d’autres médicaments, il faut systématiquement demander l’avis de son médecin.

Les huiles essentielles doivent être toujours être diluées dans de l’huile végétale et non dans l’eau car elles ne sont pas solubles. Un verre d’eau tiède doit être bu ensuite. Elles ne doivent jamais être consommées pures, elles pourraient provoquer des brûlures au niveau des muqueuses de la bouche. Elles peuvent également être absorbées sous forme de teinture-mère.

Par voie cutanée
Les huiles essentielles pénètrent très bien dans la peau et agissent en profondeur dans l’organisme. Elles  ne mettent que quelques minutes à passer dans la circulation sanguine, et leurs principes actifs se dirigent rapidement vers les organes ciblés. Cette utilisation est particulièrement recommandée en cas de maladies de peau ou pour une utilisation cosmétique : améliorer l’état des cheveux, des ongles, de la peau…

Par inhalation  ou vaporisation 

Les huiles essentielles peuvent être respirées à l’inhalateur à raison de 2 à 3 gouttes pour l’équivalent d’un bol d’eau. Elles peuvent également être diffusées dans toute la maison avec un diffuseur d’huiles essentielles, notamment pour assainir l’air, le dépolluer, tuer les microbes, ou tout simplement, créer une ambiance olfactive agréable.  (Attention toutefois aux dérives de la psychoaromatologie, qui n'a rien de scientifique).

Pour conclure sur l'action des huiles essentielles...

... la puissance des huiles essentielles vient de :

  • leur concentration : elles sont de véritables concentrés de plantes, un flacon représentant plusieurs kg de matière végétale 
  • leur composition chimique : des dizaines, voire des centaines de molécules aromatiques en proportions variables selon leur terroir de naissance 
  • leur facilité à traverser la peau pour atteindre au plus vite la zone touchée 
  • l'effet "synergie" de leurs molécules qui travaillent ensemble et se renforcent les unes les autres 
  • leur capacité à échanger de l'énergie avec leur environnement via un transfert d'électrons 
  • et enfin leurs odeurs, qui peuvent déclencher des réactions dans les zones olfactives du cerveau. 

Aromathérapeute certifiée, Myriam Kemp vous conseille et vous propose des synergies d'huiles essentielles adaptées à votre problématique.

 

Tarif séance Aromathérapie = 60 euros (1 heure)

 

Alpha Bien Etre vous conseille l'utilisation d'huiles essentielles biologiques, chemotypées et certifiées.

  • N'associez pas huiles essentielles et traitements médicamenteux sans avis médical. 
  • Les personnes facilement allergiques veilleront à faire un test allergique au pli du coude avant d'utiliser des Huiles Essentielles. 
 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?